Remarques préliminaires sur le contenu du site

Les informations fournies sur notre site internet ou dans les numéros de notre magazine en ligne sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou le lecteur) et son médecin ou son pharmacien, ou tout autre professionnel de santé qualifié.

Les cookies ne sont utilisés que pour favoriser le fonctionnement de votre navigation. Ils ne sont aucunement utilisés à des fins commerciales ou statistiques, tout comme les informations confidentielles de notre base de données de lecteurs abonnés. Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici :
https://support.google.com/analytics/answer/6004245?hl=fr

Le Comité de rédaction est uniquement constitué de Docteurs en Pharmacie ou Docteurs en Médecine et n'ont aucun lien d'intérêt, concernant les articles, avec des entreprises et établissements produisant ou exploitant des produits de santé ou des organismes de conseil intervenant sur ces produits (L. 4113-13 et R. 4113-110 du Code de la santé publique).

 Le financement du site est entièrement supporté par son propriétaire : le magazine EM santé.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 - santé

Troubles du sommeil, comment les corriger

Le rythme du cycle veille / sommeil répond à l’impératif d’un des rythmes circadiens les plus fluctuants. Son étude est incluse dans la science de la chrono-biologie, pour laquelle tout, ou presque, est une question de rythmes : température corporelle, fréquence cardiaque, tension artérielle, sécrétion de cortisol et bien d’autres encore. Parmi eux, le rythme veille / sommeil est fondamental. Mal régulé, il réduit les capacités deconcentration, d’apprentissage et il peut même être à l’origine de dépression.

Sommeil, quand tu nous manques ! Voilà bien un sujet qui est une préoccupation des temps modernes, celui des voyages intercontinentaux, des informations 24/24, des activités multiples, du stress au travail ou à la maison, des obligations sociales... Nos grands-parents ou arrières grands-parents qui ne bénéficiaient pas des technologies actuelles et qui vivaient au gré du rythme soleil/nuit avaient peut-être moins de troubles du sommeil... (sept.2016).

Pour savoir comment fonctionne notre organisme et comment se met en place, dans notre corps, sans que nous nous en doutions, un mécanisme de régulation très fin du cycle veille/sommeil, cliquer sur l'image

 - santé

Les douleurs neuropathiques

Mal connues, les douleurs neuropathiques sont sous diagnostiquées et 6,9% des Français en souffrent sans le savoir. Mal soignées, elles évoluent vers la douleur chronique qui a un fort retentissement sur la vie quotidienne, en raison de leur caractère rebelle et handicapant.

Elle représente 25,6 % des douleurs chroniques d’intensité modérée à sévère. Elle peut résulter d’une lésion au niveau des nerfs qui normalement sont chargés de détecter la douleur, ou d’une atteinte du système nerveux central qui assure la transmission des signaux de la douleur, comme la moelle épinière ou le cerveau. Il peut s’écouler plusieurs mois ou années entre l’apparition de la lésion nerveuse et celle de la douleur. Elle constitue souvent une complication d’une maladie ou d’une chirurgie et peut persister longtemps après la guérison de la cause initiale, comme dans le cas du zona par exemple. En fonction de l’origine des nerfs lésés, on distingue la douleur neuropathique périphérique (nerfs périphériques) et la douleur neuropathique centrale (moelle épinière ou cerveau. (sept. 2016).

Pour en savoir plus, cliquer sur l'image

 - santé

Les produits laitiers, le "paradoxe blanc"

Même si les produits laitiers ont bonne presse auprès des Français, ils restent mal connus et leur consommation diminue. Après avoir été longtemps considérés comme des aliments très bénéfiques pour la santé et indispensables à un bon équilibre alimentaire, ils sont depuis quelques années mis sur la sellette. A tort ou à raison. La saga sur les produits laitiers n’a pas fini de nous surprendre !

Les Français consomment les produits laitiers sans vraiment les connaître. Malgré un attachement très fort aux yaourts, fromages blancs et desserts lactés frais, ils méconnaissent largement leurs qualités nutritionnelles et cultivent même certaines idées reçues. Un paradoxe surprenant, alors que notre société est de plus en plus soucieuse d’équilibre nutritionnel (sept.2016).

Pour en savoir plus, cliquer sur l'image

 

Librairie

 
santé